Les séniors pédalent dur pour trouver un emploi

Publié le par Pauline Tattevin

 



Un chômeur de 46 ans a enfourché son vélo, hier, pour trouver un emploi et dénoncer le sort des seniors sur le marché du travail, en France.

Le travail ne vient pas à Eric Fournier, alors Eric Fournier a décidé d’aller chercher les employeurs, à vélo! Ce chômeur de 46 ans est parti de Saint-Guilhem-Le-Désert (Hérault), hier, pour, en 35 villes et 2 350 kilomètres, tenter de décrocher un emploi et sensibiliser au sort réservé aux travailleurs séniors, en France.

Avant chaque étape de son périple à vélo, qui l’amènera à Paris, dans un peu plus d’un mois, et dans plusieurs grandes villes de France, Eric Fournier a distribué son CV aux ANPE et entreprises locales. Sans emploi depuis deux ans, il cherche un poste dans la communication événementielle. Il a contacté maires et députés, et même Nicolas Sarkozy, pour discuter avec eux.

Fin juin, la France comptait officiellement 700 000 personnes de plus de cinquante ans au chômage ou dispensées d’emploi. Sans compter les Rmistes, les chômeurs des Dom-Tom et les personnes invalides.

Le plan lancé il y a un an par le gouvernement Villepin, ne fonctionne pas. Il prévoyait notamment la création d’un CDD senior, destiné aux plus de 57 ans.
Nicolas Sarkozy a souhaité, en début d’été, la disparition des préretraites et des dispenses de recherche d’emploi (DRE), accordées aux chômeurs de plus de 57,5 ans.

avec AFP

publié dans Ouest-France, le 15 août 2007

Publié dans Actu

Commenter cet article