l'hôtellerie-restauration recrute massivement

Publié le par Pauline Tattevin

Déjà champion de l'embauche, le secteur pourrait employer davantage. 60 000 postes sont immédiatement disponibles.

« L’hôtellerie-restauration est une des branches qui embauchent le plus, avec le bâtiment », lance Martine Profichel, de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih), qui représente les métiers des cafés, des hôtels, de la restauration et des discothèques (CHRD) en France. L’an dernier, 20 000 emplois net ont été créés, surtout des postes de cuisiniers, de serveurs et de réceptionnistes.


Pourtant, plus de 60 000 places sont encore à pourvoir. L’Umih est optimiste : « Le secteur devrait embaucher davantage en 2007, continue Martine Profichel, grâce aux nouvelles garanties de conditions de travail qui rendent les métiers plus attractifs. » Le 5 février dernier, un accord a été établi entre les syndicats patronaux majoritaires et la CFDT (seul syndicat de salariés signataire) : le temps de travail est fixé à 39 heures (maximum de 48 heures), avec un système de majoration du taux de rémunération des heures effectuées au-delà de 35 heures. Selon l’Umih, le Smic mensuel est de 275 € supérieur au Smic de droit commun (1 217,91 € par mois). Il s’établit à 1 493,91 € pour 39 heures.


C’est en cuisine qu’on embauche le plus, mais les métiers du monde de la nuit pourraient se développer. « Il y a beaucoup de demandes, explique Martine Profichel. Mais comme le secteur se professionnalise beaucoup, il y a moins d’élus. Nous avons établi un partenariat avec une école spécialisée pour former les jeunes. » À noter aussi que les effectifs des Centres de formation des apprentis ont sensiblement augmenté.

L’Umih, qui organise les rencontres « Des métiers, un avenir », en partenariat avec la Fafih (organisation de l’industrie hôtelière), l’ANPE, le ministère de l’Éducation nationale, le ministère de la Défense, l’Association de formation professionnelle pour adultes, et des PME, compte aussi sur l’actualité pour créer une dynamique autour des métiers des CHRD. En 2007, elle ne doute pas que l’organisation de la Coupe du Monde de rugby, que la France accueille à l’automne prochain, générera des emplois.

Quelques chiffres: En France, le secteur des CHRD représente 180 000 établissements (100 000 restaurants, 28 000 hôtels et 52 000 cafés/discothèques). Près de 850 000 actifs y travaillent, dont 610 000 salariés et 240 000 saisonniers. Soit 3,5 % de la population totale.
Plus d’informations sur les postes :
www.desmetiersunavenir.com

/paru dans Ouest-France, page "France", 1er mars 2007

Publié dans Actu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article